Fiche signalètique de la Wilaya de RELIZANE ( 38 Communes )
Trouver une entreprise dans RELIZANE  
Code Wilaya
48
Code Postal
48000

Adresse

Tél 046.91.52.39 ( Indicatif Tél : 046 )
Fax
Origine du Nom
Situation et accès A 300 Kms d'Alger.
Population (Hab) 642205
Superficie (Km²) 4870
Densite (H / Km²) 131.87
RELIZANE

Présentation

Relizane peut prouver son rôle de carrefour civilisationnel depuis l'antiquité et ce par ses sites et monuments Phéniciens, Romains, Musulmans et Turcs, à Mazouna, Ammi-Moussa et El Kalaâ. Lors de l'occupation Française, la population de la région de Relizane joua un rôle important de soutien à la résistance de l'Emir Abd El Kader et continua cette résistance même après la reddition de ce dernier, en combattant l'occupant sous la férule du Cheikh Lazreg Belhadj jusqu'en 1864. Durant la lutte de libération nationale, Relizane ne fut pas en reste, la proximité des monts de l'Ouarsenis, fief de la célèbre wilaya IV, lui permit d'organiser une lutte acharnée dont témoignent les batailles de Cherrata et Ben Beccouche. Carrefour d'échanges économiques entre le centre et les hauts plateaux de l'ouest Algérien, la wilaya de Relizane, créée en 1984, entend continuer ce rôle de tampon, sans oublier pour autant sa spécificité. Wilaya de 4840 km2 constituée des plaines du bas Cheliff, de la Mina et des monts de l'Ouarsenis, sa vocation est principalement agricole, bien que son climat extrêmement continental la contraint à recourir dans bien des zones, à l'irrigation. Le drainage de 172 km de canaux d'irrigation et la pose de plus de 70 km de canaux ont fouetté efficacement la production agricole constituée essentiellement de produits maraîchers et céréaliers. La wilaya s'enorgueillit aussi d'un patrimoine forestier assez conséquent (45000 ha) qui lui permet, en plus d'une rentabilité économique, d'assurer la protection des barrages d'Es-saâda, de Gargar et de Sidi-Abed de l'érosion. Le domaine culturel reste quant à lui assez modeste, c'est ainsi qu'en dehors des quelques infrastructures éducatives érigées dans les année 1970 et 1980, la wilaya enregistre une grande pauvreté en activités culturelles. En savoir plus.